• contact@pwlcommerce.com
  • 02 78 84 00 60
15 mars 2019

BIEN CHOISIR SON HÉBERGEMENT WEB

By AlexandreJ-291 Views-No Comment

Cette étape est cruciale pour mener à bien votre projet de création de site WEB. Choisir le bon hébergeur boostera non seulement votre site et votre visibilité, mais aussi indirectement votre chiffre d’affaires. Un bon référencement est un bon moyen d’être bien classé dans les résultats de recherches Google et permet donc de faire accroître le nombre de visiteur sur votre site. Tout comme un humain a besoin d’un toit sous lequel vivre, un site web a besoin d’une machine, d’une sorte d’ordinateur qui le stocke pour que les visiteurs puissent y accéder à la demande. Pour cela, certaines entreprises spécialisées qu’on appelle hébergeurs web, vous propose un service de location d’espace sur des serveurs.

Astuce 1 : Oubliez les solutions gratuites

Si vous avez un projet professionnel, il faut absolument opter pour de solutions professionnelles. Dès qu’il s’agit de services comme un hébergeur web, oubliez toute solution gratuite. Si c’est pour avoir un site internet qui met 30 secondes à se charger et nuire à l’expérience de vos utilisateurs, ce n’est pas la peine. Vous l’aurez compris, il ne faut pas hésiter à investir dans un hébergeur web si vous faites un projet professionnel.

Astuce 2 : Connaître votre projet

Que vous lanciez un blog, une boutique, une application web, un portfolio ou une page de capture, vos besoins diffèrent énormément. Pour commencer, si vous estimez que votre site n’aura pas plus de 100 visiteurs par jours, optez pour une offre d’hébergement mutualisé. C’est un peu comme une colocation, l’hébergeur web prends un très gros serveur et le partage en plusieurs petits espaces qu’il loue à un grand nombre de sites web. Cette solution est très bon marché et je vous la recommande pour le premier lancement de n’importe quel site. Il est possible de trouver des offres qui débutent à partir d’une vingtaine d’euros par an chez des fournisseurs renommés comme OVH ou 1&1. Quand votre site atteint des paliers comme 1000 visiteurs par jours, à ce moment-là vous pourrez passer sur des solution d’hébergement web plus chère mais plus robuste, comme louer un serveur virtuel privé ou louer votre propre hébergement dédié. Si vous lancez une boutique e-commerce, la solution la plus efficace et qui nécessite le moins de connaissances technique est Shopify. Ceci s’explique par les fonctionnalités disponibles sur Shopify et sa simplicité d’utilisation. Elle démarre à partir de 9 € par mois et n’est pas beaucoup plus chère qu’un hébergement mutualisé. Si vous cherchez à créer des pages de captures ou des tunnels de ventes, vous pouvez utiliser des logiciels spécialisés qui incluent l’hébergement web dans leur offre comme Leadpages ou Clickfunnels. Ces logiciels étant des logiciels de marketing, ils sont évidemment plus cher qu’une offre mutualisée. Les offres démarrent à $25/mois pour Leadpages ou $97/mois pour Clickfunnels. Pour finir, si votre projet est plus technique comme une application web, dans ce cas vous aurez besoin non seulement de plus de ressources, mais d’une structure qui s’adapte à vos besoins et qui vous permet d’avoir plus ou moins de capacités. Ceci est devenu possible grâce aux services Cloud. Personnellement, j’utilise Google Cloud Plateform pour mes projets.

Astuce 3 : Ne payez que ce dont vous avez besoin

Cette astuce est un peu liée à la précédente. Certains feront l’erreur d’aller directement louer un serveur dédié à plusieurs dizaines d’euros par mois juste pour héberger un site qui a moins de 5000 visites par mois, ce qui n’a pas de sens et constitue un gaspillage d’argent. De la même façon, vous n’avez pas besoin d’aller payer une offre mutualisée avec 1 TO d’espace disque juste pour héberger votre nouveau blog qui ne contient pas plus d’une dizaines d’articles. Chaque offre, même pour l’hébergement mutualisé, possède plusieurs bonus inclus dans l’offre comme l’espace disque ou la bande passante. Investir beaucoup d’argent dans une offre d’hébergement web ne fera le succès ou l’échec de votre site. Si l’offre chez OVH à 20 euros répond à vos besoins, n’allez pas payer celle à 50 euros par mois en pensant qu’elle boostera la qualité de votre site web, prenez le temps d’analyser chaque contenu de chaque offre.

Astuce 4 : Rien n’est illimité

Beaucoup de fournisseur d’hébergement web proposent des forfaits avec une bande passante illimité mais faites attention à ces offres. Si vous lisez de plus près les conditions, vous constaterez que leur offre illimitée n’est en réalité pas totalement illimitée, c’est juste que la limite est plus grande. Vous avez le même cas pour les opérateurs téléphoniques, qui vendent aussi des forfait “illimités”. Par exemple pour un forfait disposant d’internet en illimité, si vous lisez votre contrat, vous y verrez que votre offre est illimitée mais dans la limite de 30GO d’internet, ce n’est rien de plus qu’un argument marketing. Il en va de même pour le centre de données du fournisseur qui lui-même, possède une capacité de stockage et une bande passante limité. Du coup c’est donc théoriquement impossible de garantir un service illimité.

Astuce 5 : Soyez prêt à changer d’hébergeur à tout moment

Ne vous attachez jamais à un hébergeur en particulier, n’importe quelle entreprise peut changer sa politique d’un jour à l’autre. Comment assurer ça? Utilisez toujours des outils standard et non des outils spécifiques développés uniquement par le fournisseur. Par exemple, migrer votre blog WordPress se fait d’une façon très simple en quelques clics. Pourquoi? Car WordPress est un standard de l’industrie. D’ailleurs, si vous souhaitez changer d’hébergeur, les logiciels PHP et MySQL offrent la possibilité de le faire facilement.

Astuce 6 : Profitez des services extras

Exemple de services extra, le service d’emails. Prenons le cas d’OVH. Si vous achetez un mutualisé chez eux, vous bénéficierez d’un certain nombre de comptes emails inclus dans votre offre. Si vous possédez une adresse email professionnelle liée à votre site, elle renforcera votre crédibilité et votre image quand vous parlerez avec vos prospects. Vous voulez être une pro, comportez-vous comme un pro.

Astuce 7 : Prenez un hébergement optimiser pour votre CMS

Un CMS est en quelque sorte un logiciel de création de site simplifié qui vous permettra de créer un site vous même sans avoir à passer des heures à coder. Les plus connus sont WordPress, Drupal ou encore Joomla. Le fait que votre hébergement web soit optimisé pour ces CMS permettra à votre site d’être plus rapide et donc mieux référencé par Google. En effet, le temps de chargement des pages est un indicateur pour Google. Certains hébergements web proposent aussi l’installation de votre CMS en un clic, ce qui vous permet d’avoir un site “clés en main”.

Astuce 8 : Soyez le propriétaire de votre nom de domaine

Ne vous faites pas avoir comme moi. En 2010, j’ai lancé mon tout premier site web. Je n’y connaissais pas grand-chose à propos d’internet à l’époque et j’ai commis beaucoup d’erreur, en particulier celle de ne pas être le propriétaire de mon nom de domaine. Je me suis dirigé vers un hébergeur low-cost et celui-ci enregistrait les noms de domaines à son nom, je n’avais donc pas la main sur mon propre nom de domaine. Par conséquent, je n’ai pas pu le récupérer après avoir annuler mon contrat chez l’hébergement en question car le nom de domaine n’a pas été enregistré à mon nom. Pour le coup, le site a été un grand échec, ce n’était donc pas trop grave et heureusement. Voilà, vous venez d’apprendre 8 astuces pour bien choisir votre hébergement web. Un nouvel article sur la conception web sera disponible tous les lundis à 14heure. Et si vous ne vous sentez pas encore prêt à vous lancer dans la création d’un site web, je vous invite à visiter nos offres juste ici